12/11/2010

La bosse des maths

51hLvEkhu5L._SL500_AA300_.jpg

D'abord, la bonne nouvelle. Contrairement à ce qu'affirme une rumeur persistante, nous avons tous la bosse des maths. Maintenant, la mauvaise: cette bosse des maths permet tout juste de compter jusqu'à trois. Après, ça devient vraiment dur, même si elle sert encore à distinguer quatre de huit, et à avoir une vague notion de ce qu'est une addition. L'information émane d'une source absolument sérieuse. C'est même un expert qui l'affirme. Stanislas Dehaene, 32 ans, normalien et mathématicien reconverti dans la neuropsychologie, est peut-être l'homme au monde qui sait le mieux ce qui se passe dans un cerveau qui fait des maths.

La suite de l'article de Nathalie Levisalles ici:

http://www.liberation.fr/sciences/0101211830-il-demystifi...

 

Réédition 15 ans plus tard de cet ouvrage et sa présentation sur le plateau de La Grande Librairie de France 5. Stanislas Dehaene est le troisième "intervenant".

 Moment intéressant: celui où Dehaene coupe la parole à Charles Dantzig qui a écrit Pourquoi lire? Celui-ci se voit remis en cause dans son titre de spécialiste de la lecture (alors qu'il revendique la lecture pour tous, mais visiblement pas son analyse). Dantzig lui répond avec le mépris dû à la qualité de scientifique de Dehaene censé ne rien savoir de la littérature. Le vieil antagonisme entre scientifiques et littéraires... Alors que ça n'a pas toujours été ainsi. Heureusement (ou malheureusement) François Busnel met fin à l'échange...

A voir ici:

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/index.php?page=...

 

Le livre existe aussi dans l'édition originale en format de poche (Poches Odile Jacob, environ 10 euros).


09:12 Écrit par eric-allard - dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.