28/08/2010

Les maths, ça sert à quoi?

Quel prof de maths n'a pas eu à répondre à cette interrogation légitime : A quoi servent les maths?, quand celle-ci ne se formule par sur le mode plus catagorique de: les maths, ça ne sert à rien... ?

Dans l’article suivant, Gilles G. Jobin démonte sur son blog les arguments classiques (extrait d’un programme de formation au Quebec) renvoyés à l’élève pour tenter de le convaincre, souvent en vain.
http://www.apprendre-en-ligne.net/blog/index.php/2007/07/...

Plus judicieux me paraissent ces arguments avancés par Denis Guedj, écrivain récemment disparu, qui fut enseignant, sur ces vidéos disponibles sur le Net.
Il y parle d’être concerné par les maths plutôt que de s’interroger sur leur utilité. Il signale que les maths, comme d’autres disciplines cependant, font appel (depuis les Grecs) à de la pensée et de la rigueur. Elles sont un langage, plus qu’une langue, et s’expriment dans des termes qu’il s’agit d'abord de (faire) comprendre.

 


Dans cette vidéo plus ancienne, Guedj parle des concepts travaillés par les mathématiques : distance, frontière, le même et la différence, l’unicité, l’existence, l’engendrement, le superlatif, l’infinité... Ainsi que de la pensée conditionnelle, hypothétique (si... alors...) qui n'est pas une pensée de l'étant (c'est... donc...), en oeuvre notamment dans les démonstrations. Et qui laissent à penser que les mathématiques embrassent un domaine de pensée plus large que ce à quoi on est en droit d’attendre. En rappelant que les mathématiques grecques sont nées en même temps que la philosophie et qu’elles ont depuis toujours eu partie liée.



 

Denis Guedj rappelle l’ineptie ou, plus courtoisement, la coquetterie à s’afficher nul en math...



Voir à propos de la bosse des maths, née d'une pseudo-science du XIXème siècle, la phrénologie, l’article paru dans Le Figaro il y a quelques années : Peut-on avoir la bosse des maths ? 

http://www.apprendre-en-ligne.net/blog/index.php/2007/07/...

ou encore:

http://www.journaldunet.com/science/biologie/pourquoi/06/...


Sur un mode humoristique, on peut aussi (re)voir ce sketch de Gad Elmaleh :

http://algorythmes.blogspot.com/2008/11/gad-elmaleh-et-le...

É.A.

 

14:24 Écrit par eric-allard - dans Langage mathématique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Oui, le rôle de l'hypothèse posée et la suite logique des déductions jouent un rôle essentiel dans la façon de penser de tout être humain... Très bien, Eric, de présenter ce dossier. J'ajouterais : montrer l'importance des structures (espaces vectoriels).
Il y a même le dossier "mathématiques et littérature"...

Écrit par : Marcel Peltier | 28/08/2010

Les commentaires sont fermés.